Les activités du Groupe Aquitaine

 Groupe « Aquitaine » lors d’une visite

1 - UN GROUPE DYNAMIQUE ET RÉSOLUMENT TOURNÉ VERS LA JEUNESSE !

Le Groupe Aquitaine est un groupe très ancien, solidement ancré dans la culture industrielle de l’Aquitaine grâce à la présence sur place de grands groupes, avec deux piliers « historiques » Airbus et Safran pour l’essentiel, Thalès et Dassault apportant une contribution appréciable.

Depuis une dizaine d’années la progression des effectifs est assez régulière et atteint aujourd’hui 200 adhérents. L’évolution des différentes catégories d’adhérents est intéressante et se caractérise par un fort contingent de jeunes (jeune = étudiant et actif de moins de 30 ans) qui atteint 30% de l’effectif. Cette dernière famille est très dynamique, elle a sa propre section, son président, son bureau et son programme qu’elle développe en cherchant des partenariats et des financements spécifiques. 

Une des clés de la réussite est basée sur une prospection réalisée au cours de présentations annuelles auprès de l’université, des écoles d’ingénieurs et de management. Ces présentations sont très bien acceptées par les directions et les professeurs. Dans la majorité des cas, ces prestations « rituelles » se font en tandem, un ancien (trop rarement un actif) et un responsable du comité jeunes. Ce dernier assure le suivi du recrutement avec notamment des pots d’accueil pour les nouveaux, toujours appréciés ! Comme toujours, le renouvellement du comité jeunes est délicat, il s’améliore par la participation des étudiants devenus jeunes actifs assurant ainsi une meilleure rotation des effectifs.

Le groupe s’appuie sur un bureau d’une dizaine de personnes avec une bonne répartition des tâches et un esprit positif à toute épreuve !

 

2 - MORE ELECTRIC AIRCRAFT (MEA)

Le groupe n’avait pas la longue expérience de nos amis toulousains dans l’organisation de colloques.

En 2010, après avoir vaincu certains freins liés à la prise de risque, l’aventure a commencé grâce à une organisation adaptée. Il faut, en effet, souligner l’originalité de l’équipe organisatrice : 2 Sociétés savantes (3AF et SEE) et 2 Régions (Aquitaine et Midi Pyrénées) qui travaillent en excellente entente. Le noyau dur d’une dizaine de personnes est constitué des mêmes animateurs depuis le début, gage d’une bonne continuité.

Les trois premières expériences furent trois succès avec une réelle progression des participants, français et étrangers, des stands, et en 2015 une centaine de posters technologiques.

MEA se crée petit à petit, une notoriété certaine et prometteuse … et maintenant ?

MEA 2017 est sur rails, pardon sur le pas de tir, et se tiendra les 1° et 2 Février 2017 à Bordeaux. Pour la première fois, un spécialiste des rendez vous d’affaires et des expositions industrielles prendra en charge ces postes afin que cette partie devienne plus importante et plus internationale, les organisateurs, quant à eux, gardant la responsabilité totale du colloque et des posters.

MEA 2017 se tiendra au Palais des Congrès de Bordeaux et sera, c’est certain, un nouveau succès !

 

3 - CONFÉRENCES

Notre groupe organise cinq à six conférences par an sur des thèmes techniques, programmatiques ou historiques. Elles se déroulent soit à Saint-Aubin près des acteurs du bassin aéronautique, soit au sein de ces mêmes entreprises, soit sur le campus universitaire afin d’en faciliter l’accès aux étudiants. Chaque conférence rassemble environ une centaine de personnes.

Quelques exemples de conférences prévues en 2016 :

  • Les essais en vol de l’A350;
  • Le programme Rafale;
  • Les débris spatiaux.

En 2016, la municipalité de Saint-Médard-en-Jalles organise le premier festival de l’air et de l’espace. Dans ce cadre nous organisons deux conférences :

Les vols habités vers Mars, où en est-on ? par Jean-Marc Salotti;

Le programme Ariane 6 par Alain Charmeau.

 

4 - VISITES

L’Aquitaine offre un tissu industriel aéronautique et spatial particulièrement riche et diversifié. Notre groupe, connu de cet ensemble industriel, le sollicite régulièrement pour organiser chaque année environ 6 visites d’établissements civils ou militaires, situés en région bordelaise ou proche. L’objectif de ces visites se résume ainsi :

  • répondre à la curiosité de nos adhérents;
  • profiter de ces opportunités de rencontre et d’échange pour élargir notre réseau local de contacts qui nous sont très utiles en particulier dans nos actions d’accompagnement des jeunes;
  • enfin faire la promotion de 3AF !

Ces visites couvrent un large éventail de sites industriels qui ne se limite pas aux secteurs aéronautique, spatial et défense. Pour preuve, la visite de la centrale nucléaire du Blayais que nous effectuerons de nouveau en mai prochain mais aussi les Chantiers Navals de Bordeaux visités en 2015, le laser mégajoule LMJ dans quelques jours et évidemment les grands groupes locaux : Dassault, Safran Herakles, Airbus DS… qui nous accueillent périodiquement.

Outre les découvertes faites au cours de ces visites, celles-ci ont le mérite de compléter de façon concrète les enseignements tirés des autres manifestations organisées par le groupe, telles que les conférences par exemple.

 

5 - RELATIONS AVEC LES COLLÈGES ET LES LYCÉES

Notre groupe intervient régulièrement dans les établissements scolaires de l’académie, où nous présentons aux élèves le domaine aérospatial, ses produits et ses métiers à l’aide de nombreux films et animations. 

Notre credo : faire connaître et donner envie ; le but n’est pas de se substituer aux services académiques d’orientation mais de montrer la diversité des métiers – il n’y a pas que des pilotes et des ingénieurs –. Les entreprises aéronautiques recherchent régulièrement des jeunes de tous niveaux, du CAP au diplôme d’ingénieur, sérieux et motivés. Le message s’adresse aussi aux jeunes filles car trop peu d’entre elles sont attirées par ces carrières. 

Pour répondre aux demandes d’enseignants, nous organisons des conférences dans les établissements scolaires comme en mars 2015 où le spationaute Michel Tognini est venu raconter son vol aux élèves du Lycée Sud-Médoc près de Bordeaux. Nous organisons aussi des expositions thématiques, comme celle sur le 50ème anniversaire du premier lancement de Diamant que nous avons commenté à plus de 400 élèves de Saint-Aubin de Médoc.

Nous intervenons également sur des forums et des journées métiers organisées par les lycées, le but étant d’expliquer aux élèves (et à leurs parents) la réalité des métiers de notre domaine, le tout en se basant sur notre expérience.

Le groupe Aquitaine participe activement aux manifestations organisées par le rectorat et les industriels locaux, en particulier APPM - l’Aéronautique Pourquoi Pas Moi - et PAEA - Prix Aéronautique et Espace Aquitaine -. Pour ce dernier, les collégiens et lycéens doivent présenter des innovations et des métiers du domaine aérospatial. 3AF dote annuellement le prix de 500 € et participe aux jurys départementaux et régionaux.

Afin de faciliter les relations avec le milieu scolaire, 3AF Aquitaine et Pays de l’Adour ont signé récemment une convention avec l’académie de Bordeaux, elle a pour objectif de promouvoir les formations scientifiques et les métiers de la filière aéronautique auprès des élèves de l’académie. Cette convention facilitera les échanges d’information entre les enseignants et 3AF en mettant à profit l’excellente collaboration que nous entretenons avec les IPE (Ingénieurs Pour l’Ecole).

 

6 - ACTIONS JEUNES

SUMMER SCHOOL CVA

Pour sa XVIème édition, la Communauté des Villes d’Ariane (CVA) a organisé ses cours d’été à Brême, la capitale allemande du spatial.

Cet évènement a regroupé 31 étudiants venant de différents pays européens, 3 étudiants bordelais ont eu la chance d’y participer grâce à leur implication au sein de la 3AF. Les étudiants ont assisté à des conférences sur le thème « Private access to space - Status and future of reusable launchers », animées par des spécialistes de l’ESA, du CNES, du DLR, d’Arianespace, d’Airbus DS, de Safran Herakles ainsi que de la nouvelle société ASL. Ils ont ensuite visité des entreprises aérospatiales comme DLR, OHB, Airbus Hambourg ainsi que les villes de Groningen, Brême et le port de Hambourg

A l’automne 2016, les étudiants seront conviés à une visite VIP du Centre Spatial Guyanais. Pourront-ils assister en direct à un lancement d’Ariane 5 ? L’avenir nous le dira !

 

VILLAGE DES SCIENCES

3AF et son Comité Jeunes étaient présents les 10 et 11 octobre 2015 à Cap Sciences dans le cadre de la fête de la science. Les jeunes se sont focalisés sur l’accès à l’espace et ont présenté le projet étudiant Perseus tandis que les seniors présentaient les 50 ans de la fusée Diamant et du satellite Astérix. De nombreux jeunes accompagnés de leurs parents ont pu découvrir le domaine spatial.

2ème « AFTER WORK » DE L’ANNEE 2015

Suite au succès de l’ « After Work » Jeunes 3AF d’avril 2015, le comité jeunes, en collaboration avec AJSEP**, a organisé une seconde édition le 5 novembre sur le campus universitaire de Talence.

Cet « After Work » a été couplé à la demi-journée de conférences dédiées au redémarrage annuel du projet Perseus*, les travaux portent sur la structure et la propulsion (macro projet Pegase). Les conférences ont porté sur les thèmes :

Challenges et perspectives des lanceurs réutilisables, par Jérôme Vila, direction des lanceurs CNES;

Perseus, un projet innovation, par Anne Galeon, direction des lanceurs CNES;

La propulsion solide et ses enjeux pour Ariane 6, par Yann Talamoni, Safran Herakles et 3AF.

Suite aux conférences, les participants ont pu échanger autour des maquettes réalisées depuis dix ans dans le cadre du projet Pegase/Perseus et des réalisations du club aérospatial AIRSPACE de l’ENSEIRB-MATMECA puis au cours d’un cocktail offert par 3AF et le CNES.

Le bilan est très positif : près de 80 jeunes étudiants et actifs ont assisté aux conférences et à l’exposition. Le comité jeunes a été félicité et est sollicité par le CNES et AJSEP pour organiser la même journée en novembre 2016.

* Perseus : Programme Etudiant de Recherche Spatial Européen Universitaire et Scientifique lancé en 2005, piloté par le CNES et dont l’objectif est l’étude et la réalisation d’un nano lanceur de satellites à l’Université, voir Aquitain 13.

** AJSEP : Association Jeunesse Sciences Espace Passion.

VISITES D’ÉCOLES

Comme chaque année, les jeunes de 3AF présentent l’association aux étudiants de l’agglomération bordelaise. Cette année, trois nouveaux organismes ont eu droit à la présentation : CFAI, Sciences Po, IUT Bordeaux. Suite à ces visites, les relais écoles du comité jeunes des différents établissements sont identifiés.

 

7 - RELATIONS AVEC LES PME ET LE RALLYE PME

Très souvent l’approche des PME est un casse-tête, voire une longue suite de déconvenues. La pression du court terme et les soucis de l’opérationnel incitent les chefs d’entreprises à éviter les démarches spéculatives s’il n’y a pas un impact concret direct.

Pour dépasser ces réticences, dans le cadre du protocole de coopération avec le pôle de compétitivité Aerospace Valley, l’évidence d’une connexion entre les PME et les étudiants, futurs salariés, est apparue.

Le projet de rallye étudiant est né de ce constat, l’UIMM et la CCI de Bordeaux en ont compris immédiatement tout l’intérêt et le montage a pu se faire rapidement.

 

Une première expérience réussie !

Le 21 janvier dernier a donc eu lieu le premier Rallye PME destiné à faire connaître aux étudiants le tissu industriel des petites entreprises régionales. Ont été retenues : Catherineau, Immersion 3D, R&Drone, et les Ateliers Serre.

Cinq équipes d’étudiants ont participé aux épreuves. En fin de journée, le jury composé de représentants d’Aerospace Valley, d’Ateliers Serres, d’AviaSim, de Technowest, de BAAS et de 3AF a annoncé le classement.

L’équipe ENSCBP, arrivée première, a reçu des maquettes offertes par Dassault Aviation et Safran Herakles dont une maquette d’Ariane 6. Celle-ci a été remise au directeur de l’ENSCBP, M. Fernando Leal Calderon;

La seconde place est revenue à l’équipe ENSC qui s’est vue gratifiée d’un bon pour une séance de simulateur A320 ou F16.

Pour cette première édition du rallye, le bilan est particulièrement positif. Les jeunes tout autant que les représentants des PME ont apprécié d’avoir pu communiquer et échanger tout au long de cette journée.

A reconduire l’année prochaine !

Une poursuite de ces actions vers les PME demeure un objectif majeur pour l’année 2016. Cette action s’inscrit notamment dans le cadre d’un accord de coopération signé avec l’association Bordeaux Aquitaine Aéronautique et Spatial (BAAS).

 

8 - CONCLUSION

Le groupe Aquitaine s’inscrit donc par ses différentes actions dans le cadre du plan stratégique 3AF au niveau national. Nos expériences passées et nos projets s’inscrivent notamment dans l’effort en direction des jeunes pour lesquels des avancées marquantes ont été réalisées en 2015.

L’action vers les PME, plus difficile à diffuser pour une société savante, fait l’objet de nos préoccupations et retient toute notre attention pour 2016. ■

 

Ajouter un commentaire