Innovation et intelligence collective

Jean-Pierre Sanfourche, Rédacteur en Chef 3AF

INNOVATION ET INTELLIGENCE COLLECTIVE

Les contraintes incessantes de la vie en entreprise laissent peu de place à la réflexion et en particulier à la préparation du futur à long terme, une action pourtant absolument prioritaire dans tous les domaines d’activité et notamment le nôtre, celui de l’aéronautique et de l’espace. 

Or voici venues les vacances d’été, le moment idéal pour réfléchir aux grands enjeux à venir et aux futurs défis à relever dans son domaine professionnel, et cela en prenant de la hauteur par rapport aux actions à court terme de la vie de tous les jours. 

 

Le sujet de réflexion proposé est l’innovation, pourquoi ?

D’une façon générale et dans tous les secteurs de la vie économique, l’innovation est devenue essentielle à la survie des entreprises, à l’ère de la mondialisation d’une part et des fulgurants progrès des sciences et technologies d’autre part. 

L’innovation, qui consiste à introduire quelque chose de nouveau, est à bien distinguer de l’invention, qui consiste à créer le premier. L’innovation ne ressemble en rien à un processus linéaire conduit en une série d’étapes prédéfinies allant de la recherche fondamentale à l’application. Il s’agit d’un processus complexe de couplage entre deux éléments en relation permanente, le marché et la technique, qui évoluent sans cesse et de façon imprévisible. Il s’agit en fait d’une révolution dans l’art du management, celui-ci devant favoriser les interactions, les allers et retours permanents ainsi que les discussions très ouvertes qui permettent une adaptation rapide.

L’innovation est un concept en pleine évolution à l’ère d’internet et de la mondialisation, revêtant de plus en plus une forme d’intelligence collective sachant maîtriser les outils numériques et les réseaux.

 

Des éléments essentiels de réflexion sur ce sujet se trouvent rassemblés dans l’article du professeur Jacques Blamont, membre de l’Académie des Sciences et Conseiller du Président du CNES, publié dans le présent numéro et dont le titre ésotérique est de nature à intriguer le lecteur : « wikinomie dans l’espace » !

L’auteur, après avoir défini la wikinomie1, nous fait découvrir l’ « industrie 4-D », le mouvement « Hackers-Makers », les « fab labs » dont la caractéristique essentielle est l’ «ouverture », faisant ainsi apparaître la différence entre innovation « fermée » et innovation « ouverte », puis évoque le futur mariage des hackers-makers avec l’industrie 4-D. 

Il en vient alors à mettre en évidence le grand intérêt de l’activité spatiale mondiale à développer ce mouvement  et in fine à proposer « La fédération spatiale wikinomique ». 

 

Notre association 3AF est la société savante toute désignée pour apporter son concours au développement de cet ambitieux et enthousiasmant projet. 

 

Jean-Pierre Sanfourche

Rédacteur en Chef

Ajouter un commentaire