Le Grand Prix Spécial Aéronautique a été décerné à Antoine Bouvier, Président Directeur Général de MBDA

Le Grand Prix et le Grand Prix Spécial récompensent un parcours professionnel remarquable. Ils sont attribués à des personnalités françaises ou étrangères ayant favorisé ou ayant contribué par leur rayonnement, au développement du domaine aéronautique ou spatial. Ces quatre Prix sont décernés par décision du Conseil d’Administration de 3AF.

Après une première activité au sein de l’administration, Antoine Bouvier a consacré toute sa carrière, depuis 24 ans, à l’industrie aéronautique, spatiale et de défense européenne.

Antoine Bouvier a essentiellement occupé des postes de direction générale dans des environnements toujours très complexes sur les plans politiques (défense, espace), industriels (enjeux technologiques majeurs) et internationaux (compétition très importante au niveau mondial).

Antoine Bouvier a également démontré durant sa carrière son sens de l’intérêt national, mais aussi européen : bien entendu, lorsqu’il œuvrait au sein de l’administration des Finances, puis au sein du grand groupe public français Aérospatiale mais aussi au sein des sociétés privées qu’il a dirigées, Astrium Satellites et MBDA.

Certes, il a toujours et avant tout défendu les intérêts des entreprises qu’il a servies, mais en ayant toujours une très grande conscience des enjeux nationaux et européens portés par ces entreprises relevant du domaine de la souveraineté (satellites et systèmes de missiles).

Le caractère européen de la carrière d’Antoine Bouvier se rencontre à tous les stades de son parcours :

GIE franco-italien ATR, Société franco-allemande Eurocopter, Astrium satellites et MBDA.

Antoine Bouvier a enfin démontré durant sa carrière de grandes qualités managériales, dans des environnements souvent très complexes.

Ce fut en particulier le cas chez MBDA où, ayant succédé à Marwan Lahoud qui avait lancé avec succès et efficacité cette société sur la voie de l’intégration industrielle entre la France et la Grande-Bretagne, Antoine Bouvier a poursuivi avec un succès tout aussi éclatant sur la voie de cette intégration.

MBDA est aujourd’hui une société de défense européenne ayant entièrement intégré ses activités française, britannique et italienne. Mais, dans le cadre du projet One MBDA, elle est en train d’inventer et de mettre en œuvre un nouveau modèle industriel entre la France et la Grande-Bretagne, basé notamment sur le principe de dépendance mutuelle via la mise en place de centres d’excellences industriels. Ce sujet est complexe, mais il convient de retenir surtout que l’objectif premier de ce projet est de réduire au maximum les duplications techniques et industrielles entre les deux pays, tout en préservant l’accès souverain de ces deux pays à la capacité des systèmes de missiles.

Les deux pays qui ont parrainé ce projet en 2010 dans le traité de Lancaster ont tenu à souligner l’importance qu’ils accordaient à cette initiative en indiquant dans les conclusions de ce sommet : « La coopération dans le secteur industriel des systèmes de missiles servira de test pour des initiatives dans d'autres secteurs industriels ».

MBDA est donc considérée comme une société pionnière qui doit défricher des terres encore vierges en matière de coopération européenne. Cela confère à MBDA et à son équipe de direction des responsabilités éminentes qu’il convient d’honorer.

Par décision de son Conseil d’Administration, la Société Savante 3AF des domaines de l’Aéronautique et de l’Espace a décidé de décerner son Grand Prix Spécial Aéronautique 2014 à Antoine Bouvier en reconnaissance de son action exemplaire.

 

Ajouter un commentaire